17/02/2012

Mes plus plates excuses

J'ai un peu honte de m'être laissé entaîné comme tout le monde à commenter les propos de M. Gruson. J'ai ce matin pris un moment pour lire les commentaires des internautes sur le site de la tribune.
A 07:00 il y en avait près de 300 et quelle violence, propos de Frontaliers, de Genevois. Je n'avais pas l'impression que ces gens vivaient ensemble.
Car c'est un fait, nous avons une région en partage, il suffit de regarder une carte. Nous devons vivre ensemble et la plupart du temps cela ne se passe plutôt pas trop mal.
Alors un peu de modération dans nos commentaires, un appel des hommes politiques de bon sens à calmer le jeu, nous aideraient à ramener un peu de sérénité.
 

Chacun pourrait reconnaître que les frontaliers, les genevois, ont beaucoup de chance de bénéficier de la proximité frontalière. Chacun pourrait reconnaître que nous ne faisons pas assez d'efforts pour comprendre l'autre. Je pourrai même présenter mes plus plates excuses pour avoir fait de la provocation gratuite envers M. Stauffer.

Nous ne serions pas loin d'un monde parfait.

Le lien vers l'article de la Tribune

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/hopital-universit...

Le Blog Original: http://www.echo-des-alpes.org

Les commentaires sont fermés.