17/04/2012

« Genève a son Loup »

loup.JPGIl est frontalier !
Pour être tout à fait honnête le titre complet du matin était :

Salève
Genève a son loup

L’article en page intérieure est plus précis on y parle du retour du Loup en France Voisine.
Il  n’empêche que ce  titre présente bien la réalité de notre région. Le Salève pour  une partie des Genevois c’est chez eux, c’est leur montagne et c’est tant mieux.
Nous touchons ici la réalité de l’espace genevois : une région binationale comme près de 7% de sa population  (binationaux franco-suisses).

Il est dommage que ce soit les photos du Loup du Salève qui nous rappelle cette évidence.
Il est vrai que ce bel animal ne prend pas le travail d’un loup Genevois, n’embarrasse pas les routes Genevoises et ne fait pas la grande gueule auprès de ses collègues de travail.

Ainsi tant qu’aucun loup n’aura été observé sur le territoire stricto sensu du canton, le canidé restera le loup genevois qui gambade en France voisine. 
On n’imagine de plus aucun parti politique appelant à la préférence nationale pour les Loups, le risque politique apparait donc limité.

Alors vive le loup genevois du Salève !

http://www.echo-des-alpes.org

Commentaires

Des spécialistes comme Vannier affirment que loups et ours en visite dans une contrée sont des indicateurs de bonne santé pour le climat!et puis toujours cette peur,pas étonnant que de plus en plus de gens aient peur même de leur ombre.On est entrain de faire un monde de trouillards comme jamais depuis la fin de la guerre

Écrit par : lovsmeralda | 17/04/2012

Les commentaires sont fermés.