23/04/2012

Pour le deuxième tour!

sakozy-hollande-e1335141619633Le résultat de François Bayrou est évidemment décevant : passer de 18,57% à 9,11% ne rend pas justice à la pertinence du diagnostic fait par le candidat centriste. Malheureusement, si le diagnostic était bon, les solutions proposées m’ont paru manquer de clarté. On peut chercher dans cette direction une voie de réflexion .
Le résultat est décevant à double titre car le score du Front National montre que les français ont préféré se porter vers les chimères de Marine Le Pen, tout le monde sait pourtant que l’application de son programme serait catastrophique pour notre pays. Mais l’on sait également que l’idée du centre est en difficulté dans un scrutin majoritaire, il est tellement plus simple, plus rassurant de se positionner à droite ou à gauche plutôt que de réfléchir à ce que pourrait être la voie médiane, celle de l'union des compétences.
Les électeurs de François Bayrou disposeront de leur bulletin de vote car nul n’en est propriétaire. En fonction de leur histoire personnelle, ils se positionneront sur les alternatives possibles Sarkozy, Hollande, vote blanc/nul et abstention.
On peut douter d’un report important vers le président sortant, les valeurs mises en place durant ce premier quinquennat, me paraissant bien loin de la république irréprochable et de l’humanisme propre aux idées centristes. Tout cela n’a finalement pas grande importance, car l’avenir du centre se jouera une fois de plus aux législatives et malgré un score proche de 10%, le nombre de députés centristes sera probablement bien moins important. 
Les verts font 2% ils auront sûrement plus de députés que le Mouvement démocrate, le front de gauche et le front national. C’est regrettable.
Espérons que le nouveau président de la république appliquera réellement et au plus vite cette dose de proportionnelle dont notre démocratie a besoin pour offrir un début de représentativité aux souhaits des électeurs français.

http://www.echo-des-alpes.org

Les commentaires sont fermés.