29/05/2012

Antoine Vielliard se démarque!

Je pourrai, pour confirmer ce titre, parler de l'hebdo qui dans sa livraison du 24 mai intronise Antoine comme une des 100 personnalités qui font la Suisse Romande - http://www.forumdes100.com/
Il s'agit du deuxième acteur haut-savoyard, après Christian Montheil que le grand hebdo romand introduit dans son classement. Mais ce n'est pas par cela qu'il se démarque, mais plutôt par sa conception de la démocratie et du combat politique:

Sur la page d'accueil de son blog, il donne en effet les adresses des sites de ses adversaires aux élections législatives - IVème circonscription de Haute-Savoie. Cela correspond bien aux idées centristes qu'il défend, il est le seul à le faire. Ses adversaires préfèrent mettre l'accent sur leurs propres qualités sur leur blog/site, c'est bien aussi...

Un drôle de (nouveau) centre!

L-gislatives-20120826.jpgA l’heure où la première vague du baromètre Ipsos/Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde annonce une vaguelette rose rouge et verte. Le centre semble ne pas être dans une perspective haussière.
Ipsos annonce 45% pour la gauche (PS/EELV/FG), 35% pour l’UMP et ses alliés (Nouveau Centre/PRV/DVD), 15% pour le FN, 2% pour le Mouvement Démocrate, 1.5% pour l’extrème gauche.
Premier constat : la bipolarisation semble achevé pour les sondeurs, on présente les voies des deux blocs qui s’affronteront à l’assemblée nationale. Les autres semblent promis à l’opposition extra-parlementaire.
Deuxième constat : Le modem est très bas, mais il apparaît comme une force autonome qui n’est pas intégrée dans cette bipolarisation.  Ces 2% ne veulent pas dire grand-chose et des candidats du (vrai) centre tireront leur épingle du jeu. Je prends le pari pour 5 à 10 députés modem.
Troisième constant : le nouveau centre est considéré comme un allié de l’UMP. Cela ne surprend personne et cela me parait faible comme qualificatif. Le nouveau centre et l’UMP sont indifférenciables. C’est tellement vrai que dans certains cas, les responsables locaux du nouveau centre n’arrivent même pas à se différencier des UMP exclus.
Ainsi, le fameux Christian Vanneste député du Nord, humaniste entre tous et homophobe notoire, écarté par son parti en février 2012 est soutenu par la section locale du nouveau centre (en opposition avec la fédération NC du Nord).
«Christian Vanneste est un député dont le courage et l’implication ne sont plus à démontrer »
estime le responsable nouveau centre Jean-Christophe Destailleur, « Il a en effet toujours su défendre avec brio les dossiers de notre circonscription»
Que signifie aujourd’hui une étiquette nouveau centre quand on arrive à soutenir des députés qui défendent des positions aussi réactionnaires que celles de Christian Vanneste ?

23/05/2012

5 ans sans Conduire!

Au lendemain de sa passation de pouvoir avec Jean-Marc Ayraut, François Fillon évoquait son retour dans la Sarthe et son plaisir de conduire à nouveau : il reconnaissait ne pas avoir touché un volant pendant 5 ans, évoquant même les craintes de son épouse : « saurait-il encore conduire ? »

On sait que l’ex-premier ministre est un passionné de course automobile, on pourrait digresser sur sa conduite du pays mais là n’est pas le sujet de cette note. Quel est donc ce pays, cette démocratie que la nôtre ?
 
Fillon_Peugeot_908_01.jpgUn chef de gouvernement va, pendant la durée de sa fonction, perdre sa qualité d’être humain, il devient un simple avatar: François Fillon n’a pas conduit pendant 5 ans, il n’a marqué aucun stop ni feu rouge, n’a probablement pas acheté lui-même le moindre objet, a oublié son code confidentiel de carte de crédit, ne s’est pas préparé la moindre boisson lui-même, ni le moindre petit-déjeuner, Je suis un grand naïf mais je trouve choquant que nos gouvernants se dissolvent dans leur fonction, s’éloignant ainsi de leurs concitoyens.

François Hollande a fait campagne sur le thème un président normal, je l’engage à s’astreindre à conduire son scooter lui-même de temps en temps, à retirer de l’argent au distributeur, à avoir son porte-monnaie sur lui comme tout être normalement constitué, qu’il continue à venir lire mon blog comme il le faisait auparavant.

L’homme s’effaçait devant le Roi, Il serait bon qu’à l’avenir notre démocratie et sa pompe permettent à nos gouvernants de rester les hommes et femmes qu’ils sont, sans démagogie, en restant ancré dans la réalité.

On a beaucoup cité l’exemple d’Angela Merkel qui fait la queue (chez Aldi ?) pour faire ses courses, on peut citer les conseilleurs fédéraux suisses que l’on croise dans les tramways Bernois ou les ministres nordiques qui mangent à la cantine bio gouvernementale. Ces exemples nous choquent même parfois et on a reproché à Nicolas Sarkozy, moi le premier, de ne pas respecter la fonction de président de la république mais certains efforts devraient être faits. Les citoyens français devraient d’ailleurs aider leurs gouvernants à rester eux-mêmes.

Tiens pour donner l’exemple je prends un engagement ferme et solennel : M. le Président, M. le Premier-Ministre, quand vous ferez la queue au carrefour market de Reignier ou à l’intermarché de la Roche sur Foron, je m’engage à vous laisser passer si vous n’en avez pas un plein chariot !

21/05/2012

Ils n'ont que ça à faire?

Sujet de polémique ce week-end au cœur de la 4ème circonscription, relayé par le député UMP de la 2ème circonscription de Haute-Savoie Lionel Tardy. Antoine Veilliard et Gabriel Doublet ont collé leurs affiches avant le début de la campagne officielle : Mon Dieu !
Mais qu’on les juge, qu’on les condamne, qu’on saisisse leurs biens, qu’on les jette en prison, au pain sec et à l’eau, ainsi que tous les militants qui les ont aidés à coller !

Monsieur Tardy est-ce bien sérieux tout cela ?
Monsieur Mathelier qu’en dites-vous ?

Je colle des affiches pour le centre depuis près de 25 ans, dans un passé pas si lointain on collait n’importe où sur le tunnel de Fourvière en prenant des risques insensés, sur tous les monuments possibles et imaginables et je le reconnais ces collages massifs ne rimaient à rien. Cette une bonne loi que celle qui a encadré strictement cet affichage.

Mais depuis toujours on colle également sur les panneaux officiels dès qu’ils sont installés, puisque selon l’article 51 du code électoral ils sont faits pour cela. Il n’y a d’ailleurs aucune violation de la loi car r
ien n'est écrit sur la date à partir de laquelle on peut coller sur ces panneaux.
Ainsi la campagne est autorisée bien avant les dates de campagne officielle et heureusement pour M. Mathelier qui a fait des distributions massives ce week-end ou pour M. Tardy qui s’affiche sur son site depuis des mois.
On pourrait également se plaindre de communes qui n’avaient pas installé les panneaux alors que la campagne officielle est lancée comme Bonne ou Arthaz. Mais faire commencer une campagne officielle le dimanche à minuit n’est pas le plus pratique pour les employés municipaux, ni pour les militants qui collent les affiches.

Enfin espérons que M. Tardy approfondira sa connaissance des lois à l’Assemblée Nationale et qu’il aura à cœur de s’intéresser  AUSSI aux problèmes importants de la législature et pas seulement de lancer des attaques diffamatoires contres des candidats d’une autre circonscription.

04/05/2012

Le bon choix!

François Bayrou a fait preuve une fois de plus de son honnêté: le choix des valeurs était le seul possible. Il le fait certes à titre personnel mais de façon claire, la tête haute. C'est un choix historique pour le centre trop souvent confondu avec la droite. Le centre est une famille autonome et n'a pas vocation à servir de supplétif, de pendant aux tendances nationales de la droite pseudo-républicaine.

La position de François Bayrou est personnelle et préserve les chances de voir un centre réuni autour de l'essentiel au moment des législatives pour autant que ses membres soient prêts à s'assumer comme une force autonome. Ces élections seront une fois de plus difficile en attendant la dose de proportionnelle promise. C'est le prix à payer pour le respect de nos valeurs.

Je voterai également pour le candidat de gauche, sans illusions en craignant que le volet économique du projet hollande ne soit pas à la hauteur mais sans problèmes de congruence avec le président du Modem