30/08/2013

Le grand conseil va de l’avant sur les projets transfrontaliers

Le grand conseil s’est prononcé en faveur de la construction de 5 P+R situés sur le territoire français. Seul le MCG a voté contre. Je ne m’étendrai pas là-dessus le MCG est dans son rôle, il maintient le cap droit dans le mur.
Les autres partis sont à féliciter car cette démarche est novatrice et prend vraiment en compte le grand Genève. Ces 5 P+R  ne sont qu’une solution très partielle au problème de notre agglomération mais le symbole est très important : ces parkings sont là pour soulager Genève qui souffre d’un engorgement croissant il parait normal que la partie suisse en prenne une partie en charge.De la même façon, Il serait normal que la partie française prenne également une part de l’infrastructure à sa charge. Il ne s’agit pas de faire payer Genève mais que le grand Genève devienne une réalité pour cela le co-financement doit être la règle et il ne s’agit pas d’aide internationale mais de financement d’infrastructure dont l’agglomération franco-suisse est bénéficiaire. J’espère que le côté français fera également preuve de responsabilité en affectant les fonds frontaliers à ce genre de projet et non à des projets clientélistes au seul bénéfice des élus locaux!

 

Les commentaires sont fermés.