15/10/2013

2014: L'année des frontaliers

 

On définit habituellement 7 étapes dans le deuil. Ce deuil n’est pas lié à la perte d’un être cher, il peut concerner une déception sentimentale ou professionnelle. Les étapes en sont les suivantes :

 

1.     Le choc : « Les frontaliers devront s’acquitter d’un cotisation à la sécurité sociale dès 2014 »

 

2.     Le déni : « C’est pas dieu possible,  je veux aller à la LAMAL »

 

3.     La colère et le marchandage : « Les salauds, on bosse comme des fous et de quoi ils se mêlent et bien on va bloquer les  frontières le 11 octobre et manifester le 20 octobre »

 

4.     La tristesse : «  Pourquoi moi et comment je vais faire pour m’acheter mon Audi RS4 et changer la Mini Cooper qui a déjà 25'000 KM » 

 

5.     La résignation : « bon ben c’est comme  ça du coup je vais être obligé de rouler en  Renault ou peut-être même en Peugeot bon tant que je peux éviter Dacia,  je vais survivre »

 

6.     L’acceptation: « bon des fois je pense au temps où je payais 100€ d’assurance maladie mais ça commence à passer, la sécu c’est pas si mal finalement »

 

7.     La reconstruction : « ça y est je vais mieux, j’arrive à aller boire un verre avec des amis, bon c’est mieux, s’ils sont dans la même situation que moi mais j’arrive à appeler mes copains suisses au téléphone, ça va aller »

 

Suite au passage prévu à la CMU, j’en étais a peu près à l’étape 4 voir au tout début de l’étape 5 quand j’ai reçu un courriel dans ma boite professionnelle en cette fin d’après midi du 9 octobre : « impôt à la source : info pour 2014 »

 

Tiens de nouveaux barèmes, qu’est-ce donc ? 

new barème.gif

barème c.gif

 


et ben voilà j’ai trouvé le mien, je vais donc être imposé sur l’activité lucrative de mon épouse, oui mais elle travaille dans le social et à temps partiel donc cela ne va pas être trop cher,  si ?

 

Réponse : en 2014 les barèmes vont changer mais nous n'avons pas plus de précisions à ce jour.


Cette réponse ne me satisfaisant pas, je suis parti à la chasse sur internet dès mon retour à la maison et j’ai trouvé des infos conditionnelles qui affirment que l’administration fiscale prendrait un salaire forfaitaire de CHF 65'000.- par année qui viendrait s’additionner au mien et que je serai imposé là-dessus.


ETAPE 1 / ETAPE 2 / ETAPE 3

 

Mais mon conjoint gagne 800€ par mois net, c’est pas dieu possible

 

AU SECOURS ! non mais faut faire quelque chose, bloquons les frontières comme ça on pourra plus sortir.

 

Non mais internet c’est pas sérieux, je vais demander au groupement :

 

« Bonjour, Notre responsable juridique n'étant pas disponible ce jour pour nous transmettre le compte-rendu de la réunion avec l’AFC, nous vous donnerons les informations que nous aurons à ce sujet demain. Bien cordialement »

 

Alors s’il vous plait Mme/M. La responsable juridique du GTE revenez vite !

 

Compte-rendu de la réunion entre l'AFC et le GTE sur le site du Groupement

http://www.frontalier.org/emploi-suisse/1116721/baremes-d...

 

Commentaires

C'est effectivement ce qui se prépare semble-t-il.
J'en connais qui du coup se préparent à divorcer...

Écrit par : Vache à lait | 09/10/2013

1 couple de frontaliers travaillant à Genève est imposé à la source au barème A au lieu du barème B (ou B1,B2,B3,... en fonction du nombre d'enfants). Savez vous si ils peuvent demander une rectification de barème en début d'année suivante ou alors est ce un traitement définitif et les frontaliers mariés doivent payer 2x plus que les couples résidents ?

Écrit par : Etienne | 10/10/2013

Effectivement vous devez demandez une rectification en début d'année je vous conseille de lire la page ci-dessous:

http://www.frontalier.org/emploi-suisse/1114771/les-specificites-de-l-imposition-a-geneve.htm

et de vous renseigner auprès des associations de frontaliers pour tout compléments

Écrit par : Lionel Bally | 10/10/2013

Les commentaires sont fermés.