21/01/2014

Des concessions qui vont dans le bon sens et qui sont à confirmer

Les nouvelles qui nous sont parvenues à la suite de la réunion avec la ministre de la santé et des affaires sociales ne sont pas si mauvaises et quelques avancées vont dans le bon sens même si tout n’est pas résolu.
Je suis par contre effaré face au déchainement d’un certain nombre de frontaliers  sur les réseaux sociaux qui ne veulent rien d’autre que le statu quo : je l’ai écrit depuis longtemps sur ce blog, le statu quo n’est pas possible et les frontaliers se trouvaient dans une situation transitoire dont nous avons profité pendant plus de 10 ans. Il y a deux solutions la Lamal ou la Sécu, nous devrons faire avec.
Libre à vous de déménager en Suisse, en ce qui me concerne l’argument pour un déménagement réside plus dans la disponibilité des transports en commun genevois que dans l’attrait de la lamal, m’enfin c’est un autre sujet.
Il faut avoir l’honnêteté de reconnaître que la négociation a apporté quelques aménagements : prolongement de la période transitoire à 6%, prolongation des assurances privées jusqu’à la prochaine échéance du contrat, soins en suisse facilités. Pour ce dernier point, il faudra néanmoins préciser les modalités de cette facilitation car les tarifs suisses sont très élevés et j’aimerai savoir sur quelle base se fera le remboursement, tarif suisse avec le taux ss ?
Dans ce cas là les complémentaires devront assurer une bonne prise en charge et le coût en sera probablement très important. Maintenant chacun va devoir se positionner sur sa volonté / possibilité de souscrire une mutuelle, au vue des tarifs proposés il me semble que je vais tenter l’impasse et m’auto-assurer pour les soins complémentaires, pour mon optique et pour mes problèmes dentaires. Cela ne fera que me rapprocher de mes collègues suisses, j’instituerai en quelque sorte une franchise de mon plein gré !
Pour le reste je ne crois pas que nous obtiendrons beaucoup plus de la négociation, mais sait on jamais…
Bientôt la fin du mois de janvier, on se retrouve bientôt pour le choc du nouvel impôt à la source!

 

Les commentaires sont fermés.